Des territoires, des projets

Mémoires des quartiers à Compiègne

Des trajectoires individuelles et collectives / Des objectifs

Les quartiers, les villes sont des lieux traversés par les trajectoires individuelles ou collectives de leurs habitants. Ces trajectoires se traduisent par des idées et des actes qui créent du lien social qu’il soit positif ou négatif. A l’échelle de la ville et du quartier c’est une citoyenneté de moins en moins partagée. Les vécus exprimés par les habitants permettent de mettre en avant des itinéraires d’émigration, d’immigration, d’intégration mais aussi de rejet. Le mixage de récits d’habitants de différentes origines ; immigrés et français venus s’installer en un lieu, font émerger une pluralité de mémoires qui ont forgé l’identité/les identités des quartiers et des villes.

Engager les habitants dans une réflexion sur la mémoire urbaine et sociale de leur quartier et de leur ville est un moyen privilégié pour renforcer le lien social et susciter de nouvelles actions. Valoriser l’histoire/les histoires et la mémoire/les mémoires du quartier permet aux nouvelles générations de porter d’autres regards sur leur environnement social et l’importance qu’il revêt dans leurs orientations de vie que ce soit au niveau personnel et professionnel.

Un des objectifs prioritaires de ce projet est la connaissance, la reconnaissance de l’Autre pour promouvoir le vivre ensemble dans les quartiers, et lutter contre les préjugés et contre toutes les formes de discrimination. Il est plus que jamais question de citoyenneté active.
Il ne s’agit pas ici de sombrer dans une sorte de naïveté bienveillante mais bien au contraire de prendre en compte toutes les réalités aussi difficiles à vivre soient elles.

Favoriser l’accès à la connaissance de l’histoire du quartier, sa naissance, son évolution, les enjeux, les transformations, et en comprendre les mécanismes de transformation …

Le Clos des Roses à Compiègne

Initié en 2016 le projet du Clos des roses a porté sur la collecte et la réalisation d’une frise reconstituant l’histoire du quartier croisée avec les histoires des habitants qui apportent ainsi leur part de réel et de vécu. La frise s’est transformée en fresque pour être montrée lors de la fête de quartier. Les habitants pouvaient parcourir la fresque avec des tablettes qui leur permettaient de visualiser en vidéo les témoignages recueillis tout au long du projet.
Par la suite la fresque a été déplacée à l’école primaire Philéas Lebesgue pour une action menée avec les enfants de cours moyen. Les élèves ont pu apporter d’autres regards sur le quartier à hauteur d’enfants montrant ainsi des perceptions très différentes et des préoccupations spécifiques.
Dorénavant la fresque est destinée à être montrée dans d’autres endroits de la ville pour participer à la reconnaissance du quartier du Clos des Roses par les autres quartiers.
Parallèlement les équipes de la ville avec les associations du quartier vont s’approprier ce travail pour le faire vivre et le confronter aux attentes des habitants.

Outre le quartier du Clos des Roses et celui de la Victoire à Compiègne, nous intervenons depuis deux ans sur les quartiers St Lucien et Argentine à Beauvais.

 

Ville de Compiègne

Juliette Lecointe, Responsable du service politique de la ville pôle service à la population

Isabelle Lambert, Directrice des affaires culturelles

Alexandre Marlot, Animateur territorial

Claude Guillon, Mise en page graphique

Archipop

Charlène Auvinet, Chef de projet

Alexandre Hallé, Chargé de mission

 

Remerciements à Corine, Eve, Delphine, Claire.

Quartier le Clos des roses