Une fille et des cailloux

Détails

Cinéaste : Claude Lesueur
Date : 1974 environ
Lieu : Rodez et alentours (12)
Coloration : Couleur
Son : Sonore
Format : Super 8
Durée : 2’39 (extrait)

synopsis

“Une fille et des cailloux” ou comment être une bonne géologue ?

Le cinéaste met en scène sa fille pour cette fiction pédagogique dans les paysages rocailleux de l’Aveyron. Le film de vacances revisité par Claude Lesueur !

A propos du cinéaste :

Originaire de l’Oise et ancien professeur de Lettres au collège Jacques Monod de Compiègne, Claude Lesueur réalise des courts-métrages de fiction et d’animation en super 8 sonorisé de 1968 à 1975. Cinéaste autodidacte, il a cependant l’œil et la connaissance technique du photographe amateur aguerri (cadrage, profondeur de champ…). Le bon sens et ses connaissances en photographie l’aident beaucoup dans l’appréhension du médium filmique. Il apprend seul à monter et à faire des raccords au moment du tournage, mais également à mettre en pratique le langage cinématographique. Pour lui, il est nécessaire de sonoriser ses films : “la bande son étant la moitié du travail au cinéma”, déclare-t-il souvent.

Le cinéma amateur est pour Claude Lesueur un divertissement personnel dans lequel il pose son regard amusé ou subversif sur la société, sans prétention.