Construction du bateau traditionnel Berckois et mise à l’eau

Détails

Cinéaste : Alain Goillon
Date : 1991
Lieu : Rang-du-Fliers et Berck (62)
Coloration : Noir et blanc
Son : Muet
Format : 16 mm
Durée : 1’10

synopsis

Dans l’atelier de l’Institut d’Éducation Motrice à Rang-du-Fliers, deux charpentiers œuvrent ensemble à la construction d’un bateau traditionnel Berckois.

Baptisé “Le Marianne Toute Seule”, ce vieux gréement est une réplique d’un cordier creux.

Il s’agit d’un flobart à deux mâts et à fond plat, avec une dérive centrale relevable et un mât arrière décentré et amovible.

En l’absence de port dans cette région sableuse, ce type de bateau a été conçu pour pouvoir s’échouer sur les plages. Il pouvait compter quatre avirons.

Avec ce film tourné en 16 mm, Alain Goillon rend hommage à Marc Goalabré charpentier breton et Pierre Lamarche, charpentier berckois.

La mise à l’eau du bateau se fait au Club des Sternes de Berck.