fbpx

Le filmeur de guerre

Détails

Réalisation : Olivier Sarrazin
Année : 2017
Collection : Paul Bertrand
Durée : 3’39

synopsis

« Le filmeur de Guerre » où comment filmer le jour d’après ?

Que peut-on montrer ? Que doit-on suggérer ? Que doit-on oublier aussi le jour de la libération? Quand le rideau de la seconde guerre mondiale et de l’occupation tombe enfin ? Quand la vie doit reprendre son cours, malgré le pire ?

À bord des jeeps de l’armée américaine, puis sur les toits et enfin dans les rues, Paul Bertrand tourne son retour à Chantilly le 31 août 1944. Entre tension sourdes et exaltation de la Libération, ses images étrangement ambivalentes ont offert l’interrogation inquiète qui soutient « Le filmeur de Guerre ».

Olivier Sarrazin, diplômé de l’école pilote internationale d’art et de recherches (ENSAD) est auteur-réalisateur de court-métrages de fiction, de documentaires et de séries fictions télévisées. Son travail explore le mélange des genres et le plaisir de donner un sens à la confrontation de médias polysémiques.

Laisser un commentaire

Merci de vous connecter pour laisser un commentaire